Plantes et Fleurs Comestibles

La terre est un jardin…

Savez-vous que certaines plantes sauvages comestibles poussent dans vos jardins, ou dans les forêts. les grands chefs célèbres les cuisines pour finir dans vos assiettes.

Voici une liste de plantes facile à reconnaitre :

Les orties

L’ortie est riche en calcium, en fer et en vitamine C. Pour en bénéficier, vous pouvez en manger les têtes ou les feuilles

Les orties sauvages dans un champ qui peut être cuisinées de nombreuses façons

Le trèfle

Le trèfle est parfait pour accompagner une part de quiche, une tarte ou des tomates.

le trèfle est une plante comestible

La pâquerette

Cette plante vivace agrémente parfaitement vos salades.

Attention, les pâquerettes poussent n’importe où… y compris là où on répand des pesticides.

Une pâquerette dans un champs

Le pissenlit

Les pissenlits font partie des herbes qui peuvent être consommées sous de nombreuses formes. Les fleurs servent à faire du vin ou bien des confitures ou du miel. Les racines ainsi que les feuilles, se préparent en soupe, en salade ou en infusion. Tout comme les orties, elles peuvent aussi être préparées en beurre.

Une abeille vient butiner des fleurs de pissenlit

L’oseille sauvage

L’oseille se mange en salade, en soupe ou on peut la mettre dans les sauces ou les plats pour les relever.

L'oseille sauvage se mange en salade

Le bouleau

Sa sève est comestible et doit être prélevée quand les feuilles de l’arbre commencent à pousser. En boisson le matin, elle permet de purifier votre organisme. Vous pouvez aussi manger les jeunes feuilles du bouleau.

La sève du bouleau et les feuilles sont comestibles

La violette

Les feuilles et les fleurs sont comestibles. Les feuilles se préparent comme des épinards dans un peu d’huile d’olive. Avec les fleurs, vous pouvez faire du sucre aromatisé. Vous trouverez de nombreuses recettes sur internet.

violettes des bois fleurs comestibles

Il ne reste plus qu’à mettre votre tablier… Bon appétit !

Plantes et fleurs en hiver

LES PLANTES ET FLEURS QUI FLEURISSENT EN HIVER EN ESPACE VERT : C’EST POSSIBLE !

JARDIN D’HIVER

Dans sa tenue d’hiver,
Mon triste jardin s’endort :
Toutes ses fleurs éphémères
N’égayent plus son décor.

Il est vrai qu’en hiver, on pense souvent qu’aucune fleur ne peut résister au froid. Cependant, il existe bel et bien des plantes et des fleurs qui fleurissent en hiver. Des plantes vivaces, grimpantes ou des arbustes, résistent aux basses températures et viennent, habiller, réchauffer et égayer votre jardin pour les fêtes de fin d’année.

GESTIVERTvous présente une sélection de plantes, fleurs, et arbustes, pour aménager votre jardin pour l’hiver.

QUELLES SONT LES PLANTES ET FLEURS QUI FLEURISSENT EN HIVER EN ESPACE VERT ?

Les plantes bulbeuses.

On parle de plantes à bulbes pour les végétaux qui contiennent des réserves. Elles ont adopté cette stratégie afin de mieux résister aux hivers rigoureux et aux sécheresses prolongées. Le bulbe est l’organe souterrain, de forme renflée, constitué de feuilles réduites à des écailles, permettant ainsi de reformer la hampe de la plante chaque année.

– LE CROCUS est un genre botanique de la famille des Iridaceae, qui comprend 90 espèces, dont un tiers fleurit en automne ou dès la fin de l’hiver selon les variétés.
Quand le crocus est planté en groupe, il forme de magnifiques nuages de couleur dans les pelouses. Cette fleur se cultive également très bien en jardinière sur les balcons.

– LE CYCLAMEN (Cyclamen L.) est un genre de plante vivace tuberculeuses de la famille des Primulaceae comportant plus d’une vingtaine d’espèces botaniques.
Le cyclamen est une des plus jolies fleurs à fleurir de novembre à mars. Il est très présent dans les intérieurs pour la beauté de ses fleurs hivernales.

– L’IRIS est un genre de plante vivace à bulbe de la famille des Iridaceae (dont fait également partie le crocus). Le genre Iris contient 210 espèces et d’innombrables variétés horticoles.
Les nouvelles pousses démarrent à partir de septembre, et les fleurs apparaissent à partir de novembre, la floraison s’étale l’hiver durant pour exploser en mars-avril.

– Le PERCE-NEIGE (Galanthus nivalis) est de la famille des Amaryllidaceae qui poussent et fleurissent généralement en hiver. Il existe 19 espèces de perce-neige et plus de 500 variétés.
Les bulbes sont à planter en dehors de la période de gel, entre le mois de septembre et le mois de novembre. De janvier à mars, vous serez séduit par ses petites clochettes blanches et discrètes qui annoncent que nous nous dirigeons vers le printemps et par la même occasion la fin de l’hiver!

LES PLANTES VIVACES EN ESPACE VERT.

Une plante vivace, ou plante pérenne, est une plante pouvant vivre plusieurs années. Elle subsiste l’hiver sous forme d’organes spécialisés souterrains protégés du froid et chargés en réserve (racines, bulbes, rhizomes). Elles vivent au minimum deux ans et ce terme est souvent utilisé pour différencier une plante de courte durée de vie annuelle et bisannuelle.

– L’ HELLEBORE, aussi appelé rose de Noël, désignant certaines plantes de la famille des Renonculaceae, est une magnifique fleur a floraison hivernale. Cette particularité lui permet de fleurir même sous la neige.
Il est recommandé de planter l’hellébore idéalement autour du mois de novembre, ne fleurissant qu’au bout d’1 ou 2 ans, de décembre à mai. Une bonne plantation et c’est l’assurance de voir son hellébore s’épanouir durant de nombreuses années.

– LA PENSEE VIOLA est une fleur de la famille des Violaceae, et plus précisément du genre Viola, qui compte environ 500 espèces, qui constitue une palette de fleurs aux couleurs les plus variées.
Les plantations se font à l’automne, mais une séance de rattrapage est réalisable au printemps. Les semis de février, fleurissent du printemps à l’été et les semis de juin et d’aout offrent des fleurs à partir de novembre, et tout au long de l’hiver.

– LA PRIMEVERE, ou Primula, est un genre de plantes herbaceae de la famille des Primulaceae, que l’on apprécie particulièrement pour leur floraison automnale, hivernale et printanière et l’éclat de leurs couleurs. Le nom désigne « Première ». La primevère est l’une des premières fleurs à fleurir dans l’année.
La meilleure période de plantation pour les primevères est d’octobre à mars. Elle fleurit souvent très tôt au printemps, parfois en fin d’hiver.

LES PLANTES GRIMPANTES

Une plante grimpante est une plante capable de s’élever verticalement en s’appuyant, en s’accrochant ou en s’enroulant sur ou autour d’un support vertical, un mur nu, un grillage ou une treille, tout en occupant qu’une faible surface au sol.
Une plante grimpante persistante, c’est un végétal dont les feuilles restent vertes au-delà d’une saison de végétation, autrement dit, un végétal dont le feuillage ne tombe pas en hiver.

– LA CLEMATITE fait partie de la famille des Renonculaceae. C’est une des plus belles plantes grimpantes possédant des petites ou très grandes fleurs, en cloche ou en étoile et à la corolle très colorée. Relativement rustique, la clématite a une résistance au froid et au gel de l’ordre de -10°.
La plantation de la clématite a lieu l’automne ou au printemps, en dehors des périodes de gel. La clématite se plante la tête au soleil et le pied à l’ombre, et de préférence au sud ou à l’ouest.

– LE JASMIN D’HIVER (Jasminum nudiflorum) ou jasmin jaune, possède des petites corolles jaune vif apparaissant avant les feuilles sur les rameaux nus, d’où le nom nudiflor-um. Contrairement à celles du jasmin blanc, les fleurs sont inodores.
La plantation a lieu en automne afin de favoriser un bon enracinement. Sa floraison est de Janvier à Mars. Les premières fleurs peuvent apparaître dès décembre. Etant le jasmin le plus rustique, sa résistance au gel est de l’ordre de -15°.

LES ARBUSTES EN ESPACE VERT

L’arbuste se situe entre les deux autres plantes ligneuses que sont l’arbrisseau et l’arbre. L’arbuste se distingue de l’arbrisseau qui a de nombreuses branches qui partent de la base, alors que l’arbuste a un tronc marqué, de diamètre peu important.
A la différence de l’arbre qui peut être très haut et avoir un gros tronc, l’arbuste ne dépassera pas les 7 à 8 m lorsque sa croissance sera achevée. Ce sont des plantes indispensables pour structurer et aménager un jardin. Ils assurent le décor de fond en arrière-plan d’un massif, donnent de la hauteur aux plates-bandes et créent des haies de toutes sortes, ou pour délimiter une propriété ou se cacher des regards indiscrets.

– LE MAHONIA est un genre de plantes arbustives appartenant à la famille des Berberidaceae. Il est l’un des meilleurs arbustes ornementaux de l’hiver. Son feuillage persistant rappelle celui du houx et ses épis de fleurs jaunes au cœur de l’hiver dégagent un bon parfum de muguet. D’aspect très décoratif, cet arbuste au feuillage piquant et coriace vous séduira tout au long de l’année.
Plantez votre mahonia à l’automne ou au printemps mais en évitant les périodes de gel et de fortes chaleurs. Les fleurs, toujours de couleur jaune vif, apparaissent d’octobre à mai selon les variétés. Le mahonia ne craint ni le froid ni le gel puisqu’il supporte des températures pouvant aller jusqu’à -20°. La floraison est suivie par une fructification très décorative, petites baies bleu-noir qui prolongent l’aspect décoratif de l’arbuste.

– LES VIORNES, ou viburnums, sont des arbustes, à feuillage persistant. Le principal atout de cet arbuste est une floraison admirable et odorante, souvent blanche, en plein hiver. En effet, ses petites baies de couleur rouge rosé ou beaucoup plus foncées, presque noires attirent les oiseaux et prolonge la durée d’intérêt de cet arbuste.
La plantation est octobre ou mars-avril pour les persistantes et sa floraison est en hiver ou printemps selon les espèces.

AVEZ-VOUS PENSÉ À L’ENTRETIEN DE VOS ESPACES VERTS ?

Près de 400 clients nous font confiance pour l’entretien régulier de leurs espaces verts, pourquoi pas vous ?

N’hésitez pas à nous demander un DEVIS.

Covid-19 : des anticorps a base de plantes !

Des plantes pour prévenir et soigner le Covid-19 et ses variants

La société Angany, installée à Val-de-Reuil, développe des anticorps monoclonaux à base de plantes. Le traitement pourrait servir à prévenir et soigner dans certains cas le Covid-19.

L’entreprise s’allie avec l’Américain Phylloceuticals pour proposer « une solution clé en main ».

Des plantes, cultivées en hydroponie (ou hydroculture) dans le laboratoire d’Angany, sont pressées pour en extraire les anticorps au bout de quatre semaines .

Chez Angany, à Val-de-Reuil, filiale française du groupe canadien, on travaille habituellement sur les traitements pour vacciner contre les allergies. L’entreprise développe d’ailleurs actuellement un vaccin contre l’allergie aux chats et un nouveau traitement en immunothérapie.

Contre le Covid-19, on travaille aussi en immunothérapie, « des vaccins pour une immunothérapie passive qui concernent des anticorps monoclonaux » explique Véronique Gomord, la directrice scientifique d’Angany et directrice du site, installé dans le Pharmaparc de Val-de-Reuil.

Ces anticorps sont développés et fabriqués à Val-de-Reuil sur une plateforme mise en place dans l’Eure il y a une dizaine d’années avec une innovation scientifique toute récente : « On produit ces anticorps humains dans des plantes » avance Véronique Gomord. Les plantes sont transformées avec un ADN qui code pour les anticorps et « au bout de cinq jours, la plante a synthétisé l’anticorps exactement comme le ferait l’organisme ».

Plusieurs articles ici > USINENOUVELLE FRANCE3 GAZETTE LABO

GESTIVERT vous propose de découvrir des plantes pour renforcer votre système immunitaire

Parmi les plus connues, vous avez le thym, le gingembre, l’acérola, le guarana…
Vous pouvez les consommer en tisane, en huile essentielle, ou alors en complément alimentaire.
De nombreuses plantes se cuisinent également. Vous pouvez utiliser le radis noirs, le curry ou bien des salades de fruit composées d’acérola.

Voici la sélection de GESTIVERT. Un liste de 6 seulement que vous pouvez trouver facilement en pharmacie ou en supermarché.

La propolis possède des propriétés thérapeutiques pour le système immunitaire comme pour le système nerveux, respiratoire, sanguin et digestif.

Le thym permet de lutter efficacement contre les affections pulmonaires, la fatigue, grâce à ses propriétés antivirales, antibactériennes, immunostimulantes, antifongiques, réchauffantes, et neurotoniques. Riche en oligo-éléments, il apporte du fer, du calcium, du zinc, du magnésium, du sélénium, du cuivre, etc. Il est aussi fourni en vitamines (K,C, E, B).

L’arbre à thé en huile essentielle s’utilise pour lutter contre plusieurs types d’infections bactériennes, fongiques ou virales. Ainsi, l’arbre favorise également le système immunitaire

L’acérola est surtout très riche en vitamine C (10 fois plus que l’orange). Elle a également des vertus antioxydantes, antiseptiques et anti-infectieuses

Le curcuma est une plante qui contribue à renforcer le système immunitaire

Le radis noir est riche en vitamines C. Il nettoie le foie et renforcer le système immunitaire

COVID 19 : DES ANTICORPS A BASE DE PLANTES !

Les plantes à faible besoin en lumière

Des plantes d’intérieur qui vivent sans grand apport en lumière, ca existe !

Vous aimeriez  installer des plantes d’intérieur dans une pièce peu éclairée ? Ne vous en privez pas, faites vous plaisir et végétalisez vos bureaux avec des plantes qui ne demandent pas trop de lumière pour vivre.

Il est tout à fait possible de cultiver des plantes dans un intérieur pauvre en lumière, mais il faut bien connaître le métabolisme de la plante et s’adapter à son rythme, pour lui offrir des périodes d’exposition en pleine lumière, pour qu’elle puisse remobiliser ses réserves pour assurer son développement.

Concrètement, la lumière permet aux plantes de fabriquer l’énergie nécessaire à leur développement. Ainsi, beaucoup de plantes en l’absence de lumière dépérissent rapidement et meurent, mais d’autres plantes, peuvent supporter des durées d’ombre voire d’obscurité assez importantes, tout en continuant à se développer.

Les plantes d’intérieur n’ont pas toutes les mêmes besoins en lumière. Certaines d’entre elles se plaisent donc dans des pièces peu éclairées ou un couloir sombre. Qu’il s’agisse de plantes vertes ou de plantes fleuries d’intérieur, elles sont idéales pour créer un lieu de vie agréable et coloré, là où la lumière n’est pas très présente.

Les plantes dites  d’ombre sont très appréciées pour leur robustesse, chaque plante a ses besoins propres en lumière mais aussi en arrosage, en engrais, en rempotages, et ce n’est pas parce que ce sont des plantes d’ombre que ce sont de vilaines plantes, bien au contraire.

Pour certaines, leur feuillage est orné de motifs incroyables, d’autres sont délicatement découpées voire même fleuries, si vous voulez installer des plantes d’intérieur dans une pièce noire, vous devrez installer un système d’éclairage artificiel. Le résultat peut être très esthétique. Mais sachez que toute plante même pour pièce sombre, a besoin d’un minimum de lumière pour vivre. Une lumière indirecte ou une lumière tamisée peut suffire.

Intéressés par la location de plantes à faibles besoins en lumières ? Voici notre sélection.

 

 L’AGLAONEMA :C’est une plante idéale pour les débutants ainsi que pour les pièces sombres car elle tolère une mauvaise luminosité, l’air sec et même le dessèchement. L’Aglaonema est l’une des espèces qui accepte le mieux l’ombre. Cependant, la plante est extrêmement sensible au froid.

 

– L’ASPIDISTRA : C’est une plante très robuste, tout à fait capable de vivre avec une faible luminosité. Elle n’est pas difficile et trouvera sa place un peu partout dans vos locaux. Ses  jolies feuilles coriaces poussent très lentement, si bien que parfois on pourrait penser que c’est une plante en plastique.

 

– LE CALATHEA : C’est l’une des plus belles plantes tropicale que vous pouvez cultiver en intérieur avec peu de lumière. On la confond avec la Maranta car son feuillage est tout aussi spectaculaire et appartiennent à la même famille. Il peut être rayé, à pois, tâché, coloré ou en camaïeu de vert. Son feuillage persistant se referme en fin de journée, pour s’épanouir au matin. Elle pousse bien à l’ombre, mais elle a besoin d’une température minimale de 13 ° C.

 

– LE CLOROPHYTUM : C’est la plante d’intérieur la plus populaire. Elle est facile d’entretien et elle est résistante. Le chlorophytum peut être placé dans la pièce de votre choix, il n’a pas besoin d’une lumière directe pour vivre et l’ombre lui convient parfaitement, car la lumière directe du soleil a tendance à assécher les feuilles. Ses besoins en eau sont assez basiques, arrosez la motte dès qu’elle est asséchée. Grâce à ses feuilles retombantes, il sera très joli en suspension.

 

– LE DIEFFENBACHIA : Il est très apprécié grâce à son entretien facile et pour son feuillage joliment crème. Il Supporte une exposition d’ombre à mi-ombre. Ses atouts font que c’est une très bonne plante d’intérieur.

 

– LE DRACAENA : Cette plante est une espèce qui s’acclimate vraiment très bien au manque de lumière. En effet, la lumière directe du soleil et l’administration de trop grandes quantités d’eau ne lui sont pas bénéfiques. Il existe environ 50 espèces différentes de cette plante. Le Dracaena est vraiment facile de cultiver.

 

– LE FICUS : C’est un végétal très apprécié et couramment choisi pour ses formes diverses. Il est très facile d’entretien et on en trouve de toutes tailles. Le ficus aime la lumière, mais si vous l’adaptez progressivement à une luminosité moins importante, il supportera également très bien l’ombre. Ses feuilles seront plus foncées et changeront légèrement de forme pour palier à son nouvel environnement.

 

–  LA MARANTA : Cette sublime plante a un feuillage très graphique. Son emplacement doit être moyennement lumineux tout au long de l’année. Si la plante est trop éclairée, les feuilles ont tendance à se dessécher et lui fera perdre ses couleurs. On la surnomme la Dormeuse, du fait que ses feuilles se replient une fois la nuit tombée.
Ne soyez pas étonnés de la voir bouger tout au long de la journée ! Attention : La Maranta est une plante qui a des besoins en eau assez importants.

 

– LE PILEA PEPEROMIOIDES : Il est vraiment facile à cultiver et n’a aucune exigence en matière de lumière. C’est une plante subtropicale et donc parfaitement adaptée à la culture en intérieur. Ce végétal atteindra rapidement sa taille adulte d’environ 30 cm. Impossible pour le Pilea de recevoir une lumière directe, sous peine de brûler son feuillage, surtout en été.

 

– LE SANSEVIERIA : Le Sansevieria est une plante considérée comme increvable ! Ces plantes peuvent être négligées pendant des semaines, mais elles paraissent toujours éclatantes avec leurs feuilles striées et leur forme architecturale. Dressées et pointues, ses feuilles varieront de couleur selon la luminosité de votre intérieur. Au plus vous les éloignerez de votre fenêtre, au plus elles deviendront foncées. En outre, elles peuvent survivre à un niveau bas de luminosité et à la sécheresse. Parfait pour le bureau !

 

– LE SPATHIPHYLLUM : Si vous oubliez souvent d’arroser vos plantes d’intérieur, alors prenez ce type de plante. Incroyablement facile à cultiver, la fleur de lune s’épanouit dans les endroits ombragés. Il exige particulièrement peu d’entretien et doit en réalité se dessécher entre chaque arrosage. Elle purifie également l’air.

 

La location de plantes vertes pour bureaux, y avez-vous pensé ?